Home / Syndical / Fonction publique / [INTERVIEW] CPAS : Avec l’austérité, le développement humain passe à la trappe