<![CDATA[orlando_telaviv

Ripostons contre le fanatisme et l’islamophobie!

Nous avons tous été dévastés d’apprendre l’horrible attaque terroriste perpétrée contre la communauté LGBTQI (lesbiennes, gays, bisexuels, trans, queers et intersexués) à la discothèque Pulse à Orlando, en Floride. Nos pensées vont à toutes les personnes touchées, surtout les victimes et leurs proches.

Cette assassinat de masse n’a pas eu lieu dans un vide politique et social. En effet, nous n’avons même pas eu le temps de surmonter ce drame que la nouvelle a éclaté qu’un autre tueur de masse préparait une attaque à Los Angeles. Heureusement, ses plans pour attaquer la Pride de L.A. ont été découverts et stoppés à temps. Mais ce fanatisme et cette violence continueront à moins que nous les combattions par des mouvements de masse unitaires.

Nous condamnons cette attaque terroriste monstrueuse, apparemment commise par un homme se réclamant de l’Etat Islamique. Il faut absolument nous montrer solidaires de nos sœurs et frères LGBT. Il nous faut également riposter contre le fanatisme et l’islamophobie. Nous devons nous organiser, mobiliser et de résister à la violence, aux discours de haine et aux nombreuses formes d’oppression imposées aux personnes LGBTQI et aux différentes minorités sous le capitalisme.

Beaucoup d’entre nous sont à la recherche d’un espace pour se remettre. D’autres sont à la recherche d’endroits pour s’organiser. À Seattle, beaucoup se rassembleront ce soir au parc Cal Anderson, à 20 heures, pour bénéficier du réconfort de la communauté et pouvoir parler. Plus tard ce mois-ci, le vendredi 24 juin, à 17 heures, la manifestation annuelle de la Trans Pride commencera également au parc Cal Anderson.

La Trans Pride est une célébration, mais c’est aussi un acte politique de défi nécessaire et audacieux dans une société qui refuse toujours largement de permettre aux gens de se définir comme ils le sont. J’y ai assisté chaque année, et je vous encourage à nous rejoindre.

Nous devons construire la lutte pour un monde exempt de violence et d’intolérance, ce pour quoi nous avons besoin de construire des mouvements de masse contre ce système d’exploitation et de division.

TransPride2015]]>