Manifestation pour une augmentation de personnel dans le secteur des soins

Le 30 avril s’est déroulée une manifestation nationale du secteur des soins de santé. L’appel provenait de la LBC (la centrale flamande des employés CSC) et a été repris par le BBTK/SETCA.

« Le vase a débordé », disait la LBC dans son tract. « Tout le monde parle des besoins croissants de soins et du vieillissement. Entretemps la pression du travail dans les institutions a atteint des sommets inconnus jusqu’ici. Les heures supplémentaires s’empilent et les récupérer devient difficile voire impossible. Les normes de personnel dans beaucoup de sections sont trop basses. Les charges administratives augmentent aussi tout le temps. On tourne en rond. »

Les problèmes sont donc très grands et il faut des emplois supplémentaires pour y faire face. Il a déjà été dit que, durant les six prochaines années, au moins 60.000 emplois supplémentaires seront créés, ce qui fera passer le personnel de 320.000 à 380.000 travailleurs (selon le Bureau du Plan Fédéral). Mais les années suivantes, il faudra trouver 10.000 remplaçants par an pour ceux qui partent en pension sans compter les autres départ (crédit-temps, congé de maternité,…).

Sur le même temps, une école, dans laquelle plus de 2.000 soignants ont déjà obtenu un diplôme d’infirmier, va devoir fermer ses portes l’année prochaine faute de moyens. Comme le souligne la LBC : « Et cela alors qu’il y a des centaines de gens intéressés qui sont prêts à commencer la formation. Ces infirmiers supplémentaires sont indispensables pour nous ! »

Partager :
Imprimer :
Première page de Lutte Socialiste