Home / Politique belge / Pas d'argent pour la guerre mais pour combattre la misère!

Pas d'argent pour la guerre mais pour combattre la misère!

<![CDATA[LS210_avionschassePour répondre à la crise des réfugiés, il faut en finir avec la politique impérialiste

24 avril : Manifestation “Pas d’avion de chasse” – 14h BRUXELLES CENTRAL

La mobilisation pour la manifestation du 24 avril prochain contre l’achat de nouveaux avions de chasse par les autorités fédérales (pour plusieurs milliards d’euros !) a encore gagné en importance au début de ce mois de mars, lorsque les États-Unis ont officiellement demandé à la Belgique d’étendre en Syrie ses opérations de raids aériens menées en Irak. Mais c’est très précisément ce type d’intervention sanglante qui a plongé la région dans le chaos et poussé des millions de personnes sur les routes !

L’État belge participe au carrousel impérialiste

Albert Einstein disait que la définition de la folie était de reproduire encore et encore la même chose en espérant obtenir un résultat différent. L’observation s’applique ici aussi. Les bombardements, les destructions, le déploiement de miliaires, les alliances ‘‘pragmatiques’’ conclues avec des seigneurs de guerre et des chefs religieux réactionnaires locaux, ou encore le recours aux drones de combat ont plongé dans le chaos des pays comme l’Afghanistan et l’Irak.

Ces terres dévastées, l’absence de perspectives et le sentiment d’occupation sont le terreau idéal pour des ‘‘résistants’’ auto-proclamés, aussi réactionnaires soient-ils. Le quotidien britannique The Guardian a collecté les données de l’assassinat ‘‘ciblé’’ via drones de 41 terroristes au Pakistan : 1 147 civils auraient également été tués : dommages collatéraux. À quel point faut-il être déconnecté de la réalité pour imaginer que cette approche n’alimentera pas la propagande et le recrutement des fondamentalistes religieux ?

Le gouvernement fédéral a pourtant décidé de consacrer 9,2 milliards d’euros d’ici 2030 à des investissements majeurs dans la Défense, comme l’achat de 34 nouveaux avions de combat F-35 (on parlait encore jusqu’il y a peu de 40), de deux frégates, de six chasseurs de mines et de six drones. Les dépenses de la Défense devraient atteindre 1,3 % du produit intérieur brut en 2030, mais l’OTAN exige d’atteindre le chiffre de 2 %. L’argent consacré à un seul de ces F-35 permettrait d’engager pas moins de 3 750 enseignants supplémentaires en Belgique pendant un an ! Merveilleuse illustration des priorités des autorités…

Pour répondre aux besoins de la population, il n’y a pas d’argent. Mais pour participer à des aventures guerrières et qui vont alimenter la crise des réfugiés et le terrorisme, pas de soucis, pourvu toutefois que les intérêts économiques des multinationales et l’approvisionnement en pétrole soient assurés !

L’ennemi de mon ennemi est-il mon ami ?

Les puissances occidentales ont sauté à pieds joints dans un véritable bourbier. Leur stratégie pour en sortir est celle du pompier pyromane. Nous nous opposons donc à toute forme d’intervention impérialiste et militaire au Moyen-Orient, ce qui n’implique cependant pas de sombrer dans le camp de Bachar el-Assad, de la Russie ou de l’Iran. Ces régimes s’accordent avec les forces de l’OTAN autour d’un même principe : l’exploitation et l’oppression de la population.

Seule la lutte commune des travailleurs et des pauvres de la région par-delà les frontières ethniques, religieuses… peut assurer la stabilité de la région, en arrachant le contrôle des richesses et de l’économie des mains de l’élite pour offrir à chacun de bonnes perspectives de vie par le développement des soins de santé, de l’éducation, des sciences, … Cela exige que les masses elles-mêmes prennent l’initiative pour ne pas simplement changer le sommet de la pyramide de l’exploitation capitaliste, mais bel et bien abattre cette dernière dans sa totalité. Ne plaçons nulle part notre confiance ailleurs que dans l’énergie de la colère des masses contre la crise, la guerre et la famine !

C’est pourquoi les Étudiants de Gauche Actifs et le PSL appellent à participer en nombre à la manifestation du 24 avril pour protester contre l’achat de nouveaux avions de chasse et contre toute aventure impérialiste mais aussi contre toute la logique sur laquelle repose le règne des dynasties pétrolières, des élites corrompues et du monde de Wall Street. Nous ne sommes pas condamnés à subir les rouages de cette société inégalitaire, rejoignez la lutte pour un autre monde, un monde où le capitalisme aura été jeté dans les poubelles de l’Histoire !

=> Sur facebook]]>