Pas de librairie fasciste dans nos quartiers !

Depuis la mi-juillet, une plante nauséabonde a poussé à Liège, au coin de la rue Hors-Château et de la rue Velbruck. Il s’agit d’est une librairie portant le nom de PRIMATICE et qui a pour particularité de vendre de la « littérature » islamophobe, antisémite, homophobe ou faisant l’éloge du IIIème Reich, ainsi que les Cahiers des Amis de Robert Brasillach (journaliste français et collaborateur nazi). Bref, de la « littérature » fasciste!

Stéphane Ramquet

Cette librairie est la branche belge d’une librairie parisienne du même acabit dirigée par Philippe Randa. Ce dernier est un fasciste français notoire, ayant notamment milité dans le GUD (groupe étudiant néo-nazi et violent), mais aussi pour avoir été un candidat du FN aux élections municipales.

Il a aussi créé en 1997 les éditions Dualpha, spécialisée dans la publication « anticonformiste », c’est-à-dire purement et simplement dans la publication et la diffusion des ouvrages de l’extrême-droite française mais aussi belge, comme les écrits de l’ancien dirigeant rexiste Léon Degrelle.

Cette librairie, gérée par une certaine Anne Mombaerts, derrière ses airs de librairie banale est donc en réalité une réelle fourmilière grouillant d’ouvrages plus méprisables les uns que les autres.

Face à cela, les antifascistes liégeois ne pouvaient rester sans rien faire. C’est ainsi que le FAF (Front antifasciste) a décidé de mobiliser pour la fermeture immédiate de cette succursale nazillonne. Résistance Internationale, l’organisation de jeunes du MAS, s’est jointe à la lutte avec d’autres organisations et antifascistes indépendants.

Une manifestation a eu lieu le 9 novembre, jour du triste anniversaire de la Nuit de Cristal (pogroms anti-juifs organisés par les nazis en 1938). Environ 200 personnes ont défilé pour une petite manifestation de la Place du Marché jusqu’à cette librairie. Cette action a été l’occasion de faire pression sur les dirigeants politiques locaux et sur la librairie elle-même, mais aussi d’avertir le voisinage de sa réelle nature et surtout de montrer une fois de plus que la résistance est là contre l’extrême-droite!

Mais s’il est primordial de lutter contre les expressions directes du fascisme, ses causes profondes ne doivent pas être oubliées. En effet, la plante nauséabonde qu’est l’extrême-droite ne peut pousser que sur le tas de fumier de la politique néolibérale menée par l’ensemble des partis traditionnels.

Cette politique pousse les plus démunis et les plus faibles dans les bras de l’extrême-droite en l’absence d’une réelle alternative crédible. Il est donc du devoir de tout antifasciste conséquent de dénoncer la politique néolibérale et de proposer une véritable alternative à celle-ci: une alternative socialiste !

D’autres actions seront menées par le FAF, Résistance Internationale et les autres jusqu’à la fermeture définitive de la librairie Primatice.

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai