Home / Social / Asile / [PHOTOS] Marche de soutien à La Voix des Sans-Papiers de Liège.

[PHOTOS] Marche de soutien à La Voix des Sans-Papiers de Liège.

<![CDATA[SP_yana03Ce samedi 22 août, environ 350 personnes ont participé à une manifestation exigeant la régularisation des sans-papiers et dénonçant la politique migratoire raciste existant en Belgique et plus largement dans l’Europe-Forteresse. Il s’agissait aussi de soutenir l’occupation d’un ancien bâtiment de l’ONE à Sclessin organisée par la Voix des Sans-Papiers de Liège.

Photos : Yana (Liège)

Le texte du Comité de soutien, activement distribué durant le mois d’août en rue par les Etudiants de Gauche Actifs (EGA) entre autres, expliquait : ‘‘En 2014, plus de trois milliers de personnes ont perdu la vie au large des côtes européennes, car l’Union Européenne a rendu quasi impossible un accès et un séjour légal pour les migrants. Ceux-ci fuient pourtant des réalités insoutenables qui sont les guerres, les dictatures, les persécutions, l’absence de droits économiques et sociaux,… (…) Nous refusons les politiques qui génèrent l’exclusion sociale! Les migrants ne sont pas les seules victimes des diktats de l’Union Européenne, comme l’actualité nous le montre encore, avec l’exemple du peuple grec. En Belgique aussi l’austérité fait des victimes, et celles-ci perdent leurs acquis sociaux : exclusions du droit aux allocations de chômage et d’insertion, coupes dans tous les budgets sociaux, attaques contre les pensions… Le nombre de « sans » s’amplifie chaque jour : sans emploi, sans logement, sans revenus… qui rejoignent les sans-papiers dans la précarité.’’ Il s’agit d’une approche éminemment correcte, notre seule chance de parvenir à arracher la victoire est de lutter ensemble !

La seule issue de sortie réaliste de la crise des réfugiés est une lutte unitaire de tous les travailleurs, indépendamment de leurs origines, genres ou encore orientations sexuelles, pour arracher les leviers de l’économie des mains de l’élite capitaliste. Il sera ainsi possible de disposer des moyens nécessaires pour mettre fin aux guerres, à la misère, à la destruction de l’environnement,… Seule l’instauration d’une nouvelle société, une société socialiste démocratique, sera de nature à voir naître un monde où la liberté de circulation sera réelle et débarrassée de la logique d’exploitation.

Solidarité avec les sans-papiers ! Le problème c’est le banquier, pas l’immigré ! C’est aux multinationales qu’il faut s’en prendre, pas à leurs victimes !

SP_yana01]]>