Une rentrée du tonnerre pour notre travail jeune

Nos campagnes jeunes – Résistance Internationale (RI) orientée vers les lycéens et Etudiants de Gauche Actifs (EGA) – étaient présentes dès les premiers jours de cours dans les écoles et sur les campus avec leurs journaux et une nouvelle campagne contre le capitalisme et ses conséquences pour l’environnement qui a rapidement enthousiasmé et organisé des dizaines de lycéens.

Boris Malarme

Du 27 au 29 décembre

Participe à notre Camp d’hiver

Le Camp jeune de Résistance Internationale se tiendra cette année dans l’Entre-Sambre et Meuse, dans une spacieuse maison de scouts avec jardin et à proximité de la forêt. Un cadre idéal pour assurer que les nombreux ateliers sur l’économie, l’Amérique Latine, Sicko, la démocratie des travailleurs, les idées de Lenine, nos campagnes contre le racisme et les néo-fascistes, l’environement ou encore sur quel instrument construire pour lutter et changer la société se déroulent dans une ambiance décontractée. Le prix est de 20 EUR pour les 3 jours (pour le logement et les repas). N’hésite pas à t’inscrire et à ainsi apporter ton avis aux débats et discussions ! Infos : 02/345.61.81 ou 0472/29.91.92

Nous participerons à la manifestation nationale du 8 décembre « pour le Climat et la Solidarité ». Nous avons déjà organisé plusieurs débats dans les universités et diverses actions locales avec RI pour graduellement construire une atmosphère de mobilisation autour de cet événement. RI a ainsi organisé une manifestation à Gand le jour même où les partenaires de l’Orange Bleue ont scellé un accord illustrant à nouveau combien les politiciens refusent de s’en prendre aux véritables pollueurs : les multinationales. Ces actions ont le mérite de permettre aux lycéens, qui seront en examen début décembre, de prendre pleinement part au mouvement. Notre campagne et son programme sont axés autour de solutions collectives comme des transports publics gratuits, le contrôle des travailleurs sur le secteur énergétique,…

A côté de cette campagne, nous continuons à être actifs sur de nombreux autres thèmes. Dans sept universités, notre camarade britannique Matt Dobson des Socialists Students a présenté les conséquences pour les étudiants de la politique néolibérale menée par les gouvernements travaillistes de Blair et Brown ainsi que leur campagne pour l’abolition des minervals. A ce titre, ces meetings ont été pour EGA une excellente prépara-tion au vu des attaques que préparent les recteurs et les politiciens pour les années à venir.

Nous avons aussi pris d’importantes initiatives afin de maintenir et de renforcer les traditions anti-fascistes, avec la manifestation à Bruges et la campagne menée par nos camarades à Anvers contre la reconnaissance comme organisation étudiante des néo-fascistes du NSV. Nous préparons aussi une campagne contre le sexisme.

Alors qu’une série d’organisations de gauche, sous la pression de l’idéologie dominante, mettent de plus en plus en avant la recherche de « solutions concrètes » dans le cadre du système capitaliste, le succès de la plupart des meetings de rentrée d’EGA illustre qu’une nouvelle génération de jeunes comprend l’impossibilité d’aménager ce système et cherche une alternative. C’était le sujet du débat à Louvain qui a réuni plus de vingt jeunes. A Gand, 7 étudiants ont rejoint EGA à la fin du meeting. A l’ULB, 25 jeunes étaient présents pour discuter de “quel socialisme pour l’Amérique Latine ?”. Les débats sur Che Guevara, comme celui de Gand qui a réuni 35 étudiants, reflètent également l’intérêt croissant pour nos idées. Plusieurs jeunes ont déjà rejoint le MAS-LSP depuis la rentrée. Tout comme eux, discute avec nous de notre alternative et rejoins notre parti afin que ton énergie et ton intelligence contribuent à la réalisation d’une société socialiste.

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai