cafe_syndical

Ce sont les travailleurs qui produisent les richesses. Comment continuer la lutte après la grève générale du 15 décembre vers la chute de Michel 1er et de toute la politique d’austérité?

ll en faudrait beaucoup pour que la grève générale de 24 heures du 15 décembre ne soit pas la plus grande de l’histoire de Belgique. Mobiliser plus d’un million de participants ? Si tous les activistes, militants, délégués et secrétaires poursuivent sur leur lancée, cela ne peut échouer.

Notre plan d’action annoncé lors du meeting syndical du 23 septembre et qui a pris de la vitesse avec la marée humaine présente dans les rues de Bruxelles le 6 novembre, a, lors des trois grèves des trois derniers lundis, gagné en puissance. Il ne manque aujourd’hui au gouvernement qu’un coup de massue, le lundi 15 décembre. Si le gouvernement est toujours debout, nous le mettrons complètement KO lors du prochain round après le Nouvel An !

Après ce premier round, les sections du PSL / LSP de Bruxelles et de Liège, ainsi que les Etudiants de Gauche Actifs, invitent chacun à venir discuter du bilan des actions de novembre décembre et des perspectives pour la suite du plan d’action vers la chute du gouvernement et de toute l’austérité.