Des néo-nazis s’en prennent aux locaux des JOC

joc1-1024x768Les tentatives du parti néonazi grec Aube Dorée de se construire un point d’appui en Belgique, notamment autour de leurs députés européens nouvellement élus et de leurs collaborateurs, renforcent la confiance des marginaux néo-nazis du pays. Visiblement, l’un des fameux articles du programme en 70 points du Vlaams Belang selon lequel les personnes d’origine étrangère ne peuvent pas être politiquement actives en Belgique ne vaut pas pour tous tous les étrangers…

Les groupuscules néonazis sont plus marginaux les uns que les autres chez nous, et Aube Dorée ne semble pas encore avoir choisi son camp parmi les divers cercles néo-nazis. Ce samedi, tous seront de la partie lors d’une réunions où des membres d’Aube Dorée figureront au côté de Casa Pound, un groupe italien de partisans auto-proclamés du « fascisme du 21e siècle ».

Un appel à l’action a été lancé et une manifestation se tiendra samedi prochain à 18h à partir de la gare de Bruxelles-Central. Ce n’est pas du goût des néo-nazis, bien entendu. N’écoutant que leur héroïsme, ils se sont rendus aux locaux bruxellois de nos camarades des JOC (Jeunes Organisés et Combatifs) de nuit, comme des voleurs, pour y taguer un graffiti et y coller des autocollants du groupuscule néerlandais NSA (Nationale Solidaristische Aktie – Action Nationale Solidariste, à ne pas confondre avec le groupe belge N-SA), qui n’existe plus depuis un moment.

Soyons clairs : toute atteinte à une organisation antifasciste est une attaque contre tous les antifascistes. Nous sommes solidaires des camarades des JOC et appelons d’autant plus à mobiliser pour l’action antifasciste du 4 octobre. No Pasaran !

joc1-1024x768

joc2-1024x768

Partager :
Imprimer :
Première page de Lutte Socialiste